La situation du tabagisme en 2019

La situation du tabagisme en 2019

Le tabagisme est une pratique qui consiste à brûler une substance et à respirer la fumée qui en résulte pour la goûter et l’absorber dans la circulation sanguine. Avant, la substance utilisée était les feuilles séchées de la plante de tabac, qui ont été roulées dans un petit carré de papier de riz pour créer un petit cylindre rond appelé “cigarette”. Actuellement, c’est une industrie moderne et florissante.

Une bataille loin d’être gagnée

La lutte contre le fléau mondial du tabagisme est loin d’être remportée, cela, même si de plus en plus de pays adoptent des mesures telles que des environnements sans tabac et des avertissements sur les emballages pour en limiter l’usage. Le rapport de l’Organisation mondiale de la Santé révèle que des vies sont toujours menacées par le tabac. Ceci concerne des milliards de personnes vivant dans des pays qui n’ont pas encore pleinement mis en œuvre l’une des six mesures efficaces de contrôle du tabac recommandées par l’organisation. Il s’agit notamment d’offrir de l’aide pour cesser de fumer, d’augmenter les taxes sur le tabac, d’interdire la publicité sur le tabac et d’avertir les gens des dangers de celui-ci.

L’Angleterre veut stopper le tabagisme dans son territoire d’ici 2030

Son gouvernement s’engage en effet à mettre fin au tabagisme en Angleterre d’ici 2030 dans le cadre d’une série de mesures visant à s’attaquer aux causes des problèmes de santé évitables. Le document de politique vise à réduire le nombre d’années passées en mauvaise santé. Actuellement, les hommes et les femmes passent plus d’un cinquième de leur vie en mauvaise santé – 19 ans pour les femmes et 16 ans pour les hommes. Le plan de prévention, qui va maintenant faire l’objet d’une consultation, propose un certain nombre de moyens d’y faire face. Incluant :

  • S’assurer que tout fumeur admis à l’hôpital se voit automatiquement offrir de l’aide pour cesser de fumer.
  • Extension des programmes de brossage des dents dans les crèches et les écoles primaires
  • Examiner les données probantes sur le sommeil et la santé en vue d’élaborer des lignes directrices nationales claires sur les heures de sommeil quotidiennes recommandées.
  • Encourager le ” jeu actif ” comme le saut à la corde dans les crèches et plus de déplacements à vélo et à pied.
  • Doubler le financement du programme de prévention du diabète, qui vise à soutenir les personnes les plus exposées au risque de développer le diabète de type 2.

Le combat est donc encore difficile, car les statistiques révèlent encore un nombre important de fumeurs dans le monde. Cependant, certains pays intensifient leur lutte en adoptant des mesures diverses, mais les impacts de celles-ci ne sont pas encore très efficaces. L’Organisation mondiale de la Santé a déjà donné elle-même ses recommandations là-dessus.